La Ville Polychrome

La vieille ville niçoise, groupée autour du port et de la colline du château, devait à son rattachement à la Maison de Savoie (de 1388 à 1860) ses façades peintes aux couleurs vives : rouge antique, ocres roses ou jaunes, parfois bleues ou vertes, avec leurs trompe-l’œil « à fresco » caractéristiques d’une communauté de culture à la fois alpine et méditerranéenne avec le Piémont de la Ligurie.

Texte
Texte